Sûreté nationale – 1400 nouveaux promus

Sûreté nationale – 1400 nouveaux promus

Ils oént reçu diplômes et épaulettes jeudi dernier et des récipiendaires du 20 mai ont été décors.

 

Des fonctionnaires de la Sûreté nationale étaient à l’honneur à l’Ecole nationale supérieure de police (ENSP) de Yaoundé la semaine dernière. La nation leur a rendu hommage un hommage mérité pour le dévouement au travail, a distingué des policiers méritants au titre de la fête nationale du 20 mai dernier et en même temps promu au grade supérieur des fonctionnaires proposés par la commission administrative paritaire. Près de 1 400 élèves stagiaires issus du concours direct et de promotions professionnelles (commissaires, officiers et inspecteurs) arrivés en fin de formation qui ont reçu leurs diplômes et épaulettes. C’était au cours d’une double cérémonie présidée par le délégué général à la Sûreté générale, Martin Mbarga Nguele.

A cette célébration, ce sont deux groupes de contingents qui étaient à l’honneur : le premier issu des promotions professionnelles et composé de 830 commissaires de police, 463 officiers de police et 91 inspecteurs de police. Soit 1384 stagiaires ayant suivi une formation théorique à l’ENSP de Yaoundé. Le Centre d’instruction et d’application de la police de Mutengene, quant à lui, a accueilli les élèves inspecteurs de police.

Aux promus, le patron de la Sûreté nationale a rappelé que cette formation n’était pas une simple formalité. La preuve, 56 stagiaires tous cadres confondus n’ont pas été reçus en raison de leur prestation académique jugée insuffisante. Le deuxième groupe était constitué de dix commissaires de police spécialistes admis à l’ENSP par voie de concours direct. « Ils viennent renforcer l’expertise de la Sûreté nationale dans les domaines de la médecine, de l’informatique et du Génie civil. Leur recrutement est d’autant plus salutaire qu’il intervient au moment où les pouvoirs publics sont résolument engagés dans une vaste entreprise de modernisation infrastructurelle de la Sûreté nationale », s’est réjoui Martin Mbarga Nguele. Aux lauréats, le DGSN a précisé que cette formation avait pour objet de les mettre à la hauteur des missions dévolues à leurs nouveaux postes. « Celle-ci vous permet désormais d’être davantage opérationnels et d’exprimer convenablement vos compétences à travers les connaissances acquises », a déclaré Martin Mbarga Nguele.

Martial Mbembe

 

admin

leave a comment